Communication de Biohaven en Langue Française

par | 25 juin 2021 | Non classé | 0 commentaires

Questions proactives : peuvent être publiées en ligne

1) Puis-je quand même participer à l'essai ?

L'inscription à l'étude de phase 3 a pris fin en juillet 2020.

2) Quand pourrions-nous connaître les résultats de l'étude de phase 3 ?

Biohaven s'attend à ce que les résultats de Top-Line soient disponibles d'ici la fin du troisième trimestre de 2021.

3) Si les résultats sont positifs, que se passera-t-il ensuite ?

Si les résultats de l'étude de phase 3 sont positifs et montrent que le verdiperstat est efficace, Biohaven déposera un dossier auprès de la FDA pour discuter des prochaines étapes.

4) Y a-t-il quelque chose que nous pouvons faire en tant que patients ou soignants pour aider ?

Des efforts continus de défense des intérêts pour sensibiliser les gens à l'AMS, y compris les lacunes en matière de diagnostic et de traitement, ainsi que le fardeau de la maladie pour les patients et les familles.

5) Quel est le plan pour les patients qui vivent à l'extérieur des États-Unis ?

Si les résultats de l'étude de phase 3 montrent un effet statistiquement significatif pour ralentir la progression de la maladie avec le verdiperstat, Biohaven collaborera avec les autorités de santé en Europe et dans d'autres pays pour discuter des prochaines étapes.

6) Comment le médicament agit-il ?

On croit que le verdiperstat inhibe une enzyme appelée myéloperoxydase qui catalyse la production de composés cytotoxiques. L'accumulation de ces composés réactifs entraîne des lésions aux tissus cérébraux et la mort neuronale. Le verdiperstat se lie à la myéloperoxydase et on croit qu'il réduit la production de composés réactifs et protège les cellules nerveuses contre les dommages. Apprenez-en davantage dans cette vidéo : https://vimeo.com/542176986

7) Que pouvez-vous nous dire sur le nombre de personnes qui ont participé à l'étude de phase 3 et leurs origines ? Aux États-Unis ou à l'extérieur des États-Unis ?

Il y a 336 personnes dans l'essai de phase 3 à l'insu ; la moitié prennent le placebo et l'autre moitié prennent le verdiperstat. 35 % des patients résident dans l'UE (Autriche, France, Allemagne, Italie et Royaume-Uni) et 65 % résident aux États-Unis.

8) Si les personnes qui prennent du verdiperstat ont des questions ou des préoccupations, avec qui doivent-elles communiquer ?

Ils doivent communiquer avec le médecin de l'étude.

0 commentaires

Autres postes susceptibles de vous intéresser

S'abonner aux mises à jour et aux ressources en matière de recherche

* indique qu'il est nécessaire





Courrier postal

MSA United International
29924, avenue Jefferson
Saint Clair Shores, Michigan 48082
ÉTATS-UNIS

Contactez-nous

Vous êtes chercheur ? Cliquez ici pour soumettre vos coordonnées